O Tannenbaum ...

Publié le 5 Décembre 2006

Depuis ce week-end, nous avons un sapin. C'est celui de l'année dernière. J'ai unilatéralement décidé que le débat sur la fourrure s'appliquait aux sapins. Dont acte. En plus, les vrais sapins, y clignotent pas.


Comme le sapin doit être compatible chats et zenfants-de-moins-de-cinq-ans, pas de boules qui cassent, pas de guirlandes qui perdent leurs poils, rien de fragile, quoi: on a remplacé par des nounours et des souris en peluche, un père noël, et la seule boule du sapin est en plastique résistant à la chute (j'ai testé) répétée (itou) de toute la hauteur du sapin (ben oui, il penche).


Comme nous sommes respectueux des traditions, on a mis la crèche au pied du sapin. On ne va pas pouvoir pousser la tradition jusqu'à mettre le petit Jésus dans la crèche seulement le 24 au soir, vu que le petit Jésus, et son père, sa mère, ses frères-z-et-ses soeurs, ho-ho, sont tous collés à mort. Heureusement, d'ailleurs, car les chats, montrant là un esprit peu festif et très anti-clérical, ont déja envoyé valdinguer la crèche par deux fois. Je me vois mal chercher à quatre pattes le petit Jésus sous le canapé.


Donc sapin artificiel avec fibres optiques incluses (c'est ça la modernité), qui change de couleurs, ça fait très Noël à la maison - mais si c'est difficile de rivaliser avec les concurrents dans le village: le troupeaux de rennes lumineux, le père Noël géant, le portail redécoré façon "dans nos montagnes", et Steph a déjà accroché le gui dans l'escalier !!!


Au pied du sapin, c'est des voilages de récup, histoire de faire un effet manteau neigeux. Au début, David n'était pas d'accord, lui il préfère le papier de roche (pourquoi ?? pourquoi ?? c'est tellement moche...) donc il a fallu que je mène une négociation d'enfer, au terme de laquelle un accord a été trouvé: si ça ne lui plaisait pas, alors on irait acheter le papier de roche. Evidemment, il a été ébloui par mes talents de dezaïneuse de sapin de Noël et a renocé à son idée de papier de roche après décoration du pied du sapin. Ouf !


Le sapin est posé sur une de mes deux tables carrées ikea (oui, celles de 50x50, moches mais pratiques, avec les pieds qui se dévissent), le but étant de dissimuler les cadeaux emballés sous la table, cachés par les voilages, pour les faire magiquement apparaître au matin du 25 décembre. Le hic, c'est que pour l'instant, certaines boites des cadeaux sont très grosses, et donc par définition difficiles à dissimuler. Ne souriez pas, je suis sûre que vous non plus vous ne voudriez pas dormir à côté d'une cuisinière 30 pièces avec four et évier !!


Quant aux bredele de Noël, pour l'instant ce n'est pas prévu, mais on ne sait jamais ...


Rédigé par Claire-Marie

Publié dans #Distractions alsaciennes

Repost 0
Commenter cet article

mom 05/12/2006 19:12

superbe ! et les photos très réussies comme dab.
mais pourquoi il penche comme ça, tu ne peux pas le tordre un peu ou le tourner de façon à ce que les chats le fassent pencher de l'autre côté pour le redresser? ces braves petits toujours prêts à rendre service

Claire-Marie 05/12/2006 19:21

Merci merci !Pour l'angle du sapin, impossible de le remettre droit, et comme le socle est assez étroit, il a une certaine tendance à l'instabilité qui n'arrange rien... Les chats sont très motivés pour aider, c'est moi qui me méfie de leurs intentions réelles ...